• non aux violences contre les lycéens

    (texte écrit par les élus socialistes et radicaux de gauches)

    Les élus socialistes condamnent avec la plus grande fermeté la violence mise en oeuvre par le gouvernement face aux lycéens ces dernières semaines. Nous avons vu comme vous des images de violence indignes d'une démocratie comme la notre.

    Depuis des mois, le ministre de l'éducation nationale a refusé tout dialogue avec les organisations lycéennes et, jusqu'à ces derniers jours, il a préféré le passage en force législative d'une loi mal ficelée et rejetée par la communauté scolaire.

    Le gouvernement est responsable à bien des égards de la dégradation de la situation.

    La fermeté affichée par les forces de l'ordre ces derniers jours, contraste avec la passivité des forces de police, lors de la manifestation du 8 mars dernier, face aux agréssions perpétrées par des bandes organisées sur des lycéens. Nous soutenons les groupes parlementaires socialistes de l'assemblée et du Sénat qui ont réclamé une commission d'enquète et saisi la commission de déontologie de la police.

    Les élus socialistes confirme leur soutien aux revendications du mouvement lycéen et considèrent que le rétablissement de la confiance et du dialogue constitue un préalable à toute réforme de notre système éducatif et à la capacité des gouvernements de répondre aux aspirations de la jeunesse vers plus d'égalité.

    Les manifestations lycéennes ont montré une réelle aspiration des jeunes à défendre une école de qualité, cela mérite mieux, de la part d'un gouvernement responsable, que des coups.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :